AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description de la Lignée des Gabriel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eyeha Norken
Princesse de Lorde-Gian
avatar

Localisation : Château de Lorde-Gian
Messages : 788

MessageSujet: Description de la Lignée des Gabriel   Jeu 18 Oct - 15:09








I. Fiche technique



Nom: La Lignée des Gabriel, ou plus simplement, Les Gabriel

Longévité: Ils sont considérés comme immortels car personne ne sait encore comment les tuer. Eux seuls sont conscients que la mort définitive peut arriver lors d’une décomposition trop avancée, ce qui explique leur nécessité à se nourrir. En revanche, Alix Gabriel étant la première création et jouissant du don d’Eskat, elle est condamnée à vivre sous cette forme jusqu’à l’éternité.

Alimentation: Ils sont exclusivement cannibales. Ils ont besoin de manger de la chair encore chaude afin de régénérer leur apparence physique. C’est pour cela que, bien souvent, ils mangent leur repas encore vivant, même si certains, dans un souci de politesse, tuent leur victime avant de se repaitre de leurs entrailles. Mais la chair doit alors être consommée rapidement, l’essence vitale disparaissant très vite d’un corps mort. Leur festin doit être composé de chair provenant d’humanoïde, les nutriments de ces derniers étant le seul remède contre la décomposition.

Reproduction et Croisements: Il leur est impossible de se reproduire avec une autre race. Même si l’acte de chair est possible et plus qu’apprécié, il n’y a qu’avec un autre Gabriel qu’une union pourrait donner naissance à un enfant de la même nature. Ils représentent une minorité par rapport aux autres peuples mais commencent à être nombreux, préparant certainement leur ouverture au monde dans le secret.

Histoire: Les Gabriel font partis des races qui ont été créées et non des races originelles. En effet, ces derniers ne sont apparus que récemment sur les terres d’Eleris. C’est suite à la mort de son épouse Alix, que Farowïn Gabriel, grand nécromancien rongé par la peine, tenta de redonner vie à cette dernière. Il convoqua Eskat qui, pour lui donner une leçon, redonna vie à Alix sans lui rendre son âme, définitivement dévorée par l’entité afin de conserver l’équilibre. [Pour en savoir plus, lire: La naissance d'Alix Gabriel]



II.  Caractéristiques



Apparence physique : Les Gabriel ont la même apparence qu’à leur mort. Seulement, la vie les ayant quittés, ils perdent les teintes naturelles qui les rehaussaient dans le passé. Ils sont donc plus pâles, leurs cheveux se sont éclaircis. Cadavérisés, leurs yeux dégagent une teinte plus ou moins livide.

Aptitudes raciales : En décomposition permanente, les Gabriel doivent se nourrir au moins une fois par cyclum (mois) s’ils ne veulent retourner dans les bras d’Eskat. Manger de façon plus régulière renforce leur apparence « vivante ». La malnutrition est le seul fléau qui les atteints et peut causer leur mort. Chaque partie de leur corps pouvant fonctionner indépendamment, un membre sectionné viendra se replacer sur son articulation, les nerfs et les tissus se reformeront et seule une fine cicatrice subsistera. Il leur est possible de disparaître par destruction totale du corps si les restes et ossements sont ensuite brûlés et définitivement détruits. Mais très peu d’individus le savent et les craignent au point de ne pas chercher à se confronter à eux ni de le chasser. Egalement, ils ne souffrent pas des blessures corporelles, ne ressentant pas la douleur.

Leur capacité à feindre la mort est tout bonnement stupéfiante puisque les Gabriel peuvent stopper toute activité vitale pour un laps de temps prolongé, ceci étant devenu l’une de leur technique de chasse les plus communes. Leur corps est constamment froid, renforçant leur apparence cadavérique, sauf après un repas où ce dernier reprend une température plus commune, aux alentours de 35°c. Cette température chute en fonction du temps écoulé depuis leur dernier festin.

Leurs yeux ont perdus la capacité de voir les couleurs, ainsi les Gabriel ne voient qu’en noir et blanc. Cette particularité est due à l’absence de cônes dans leurs iris. Ces derniers ont été intégralement remplacés par des bâtonnets, leur offrant en revanche une vision nocturne plus qu’excellente, les qualifiants ainsi de nyctalopes.

Ils ne sont pas non plus dénués de sentiments. Un Gabriel est capable d’aimer, de détester, de ressentir chaque émotion humanoïde. Ils sont donc capables d’éprouver de la passion et de la curiosité, qui est d’ailleurs l’une de leurs caractéristiques reconnues. Ils sont fervent amateurs d’art, à l’image de leur Reine. Que ce soit la danse, la musique, le chant, la peinture ou encore la sculpture, ils ont une admiration non dissimulée pour les artistes et leurs prouesses.

Les Gabriel sont toujours frappés d’amnésie après leur transformation, ne possédant plus leur âme d’avant. Ils peuvent donc faire preuve d’une personnalité toute autre. Egalement, ils peuvent oublier des éléments essentiels comme la totalité de leurs souvenirs, leur langue, leur savoir-faire. Certains finissent par se rediriger vers leurs passions antérieures mais dans de rares cas. C’est pourquoi il leur faut toujours une période d’adaptation à leur nouvelle condition, réapprenant ainsi les bonnes manières, des capacités intellectuelles et se construisant de nouveaux souvenirs les aidant à se « ré-humaniser » et à retrouver ce qu’ils ont perdu.

On ne devient Gabriel que par la transmission des gênes d’Alix. Aucune création ne peut se faire sans elle. Pour être transformé, il faut boire un peu du sang de la reine, ce qui explique pourquoi les transformés sont toujours minutieusement choisis par celle-ci. Ensuite, la personne doit être tuée pour voir sa transformation accomplie. Boire le sang après la mort ne serait d’aucune efficacité. La transformation est toujours un moment difficile pour chaque être transformé car affronter la mort consciemment n’est pas une épreuve commune. Fort heureusement, ils ne se souviennent jamais de leur mort après leur réveil. Ou alors ils préfèrent ne pas en parler…

[A noter : Le soleil ne leur cause aucun dommage, comme l’ail ou toutes les reliques d’origine religieuse. Les Gabriel ne sont que des morts capables de se mouvoir, pas des vampires. Ils n’ont été ni maudits ni bannis.]

Spécificités culturelles/morales :


Langues parlées : Les Gabriel parlent le Liléen. Ayant oublié tout ce qui faisait partit de leur vie précédente, ils ont aussi oublié leur langue maternelle et les langues qu’ils auraient pu apprendre entre temps. Au moment de leur renaissance, ils sont donc pris en charge pour apprendre le Liléen. L’apprentissage est très rapide, puisqu’ils retrouvent l’utilisation de leur partie cérébrale dédiée au langage.

Particularités culturelles : ● Les Gabriel suivent tous leur reine autoproclamée, Alix. Ils sont ses dévoués serviteurs, les hommes constituant son harem, et les femmes n’étant là que pour accompagner la dame, lui faire la conversation, lui coudre ses vêtements, la coiffer, lui faire la toilette, etc… Aucun d’eux n’est censé en aimer une autre qu’Alix, qui par sa nature de « créatrice » chez les Gabriel dégage un charme affectant chacune de ses « créations » qui en tombent éperdument amoureux (pour les mâles) ou l’adulent tout simplement (pour les femelles). Si, par malheur, l’un d’eux venait à nouer une relation privilégiée avec l’un de ses frères ou l’une de ses sœurs, les foudres d’Alix ne tarderaient pas à s’abattre sur les deux amants.

A ce sujet est contée une légende. L’un des protégés d’Alix était tombé amoureux d’une des siennes. Leurs noms ont été oubliés par l’histoire, mais ils aimaient tous deux Alix davantage, et se vouaient alors un amour dans le secret. Mais lorsque la reine l’apprit, sa rage fut incommensurable. Jalouse que l’amour qui lui devait d’être réservé puisse être voué à une autre, elle fit enfermer la pauvre femme dans un cercueil capitonné qu’elle plaça sous son lit. Ainsi, l’amour du malheureux, qui n’avait disparu pour aucune des deux femmes, continua de s’épuiser pour Alix qui jubilait de savoir que l’infortunée amoureuse puisse entendre ses ébats avec celui qu’elle avait aimé.

● Alix étant fortement complexée par sa nature monstrueuse et apeurée par la décomposition de son corps parfait, elle se nourrit régulièrement afin de ne jamais pouvoir entrevoir l’ombre de sa dégradation corporelle. Mais aussi terrifiée puisse-t-elle être par celle-ci, la créature prend un malin plaisir à voir les autres se décomposer et c’en est devenu l’une de ses punitions favorites. Elle prive ceux qui lui auraient désobéit de nourriture, les enfermant dans un cachot pourvu de nombreux miroirs et venant chaque jour admirer l’avancée de leur décomposition, prenant grand soin de les sauver d’une mort par décomposition in extremis.

Croyances : Les Gabriel n’ont aucune notion des entités, ayant tout oublié de leur vie “d’avant”. Les sujets de la reine ne croient qu’en leur « créatrice » et la jugent toute puissante, omnisciente et omnipotente grâce à la seconde vie qu’elle leur a offerte. Ils sont, dès les premiers jours de leur transformation, oppressés par les discours et louanges au sujet de la reine. Ils lui vouent donc, durant toute leur seconde existence, un culte à mi-chemin entre l’adoration platonique et la crainte divine. Considérant le don d’Eskat plus comme une malédiction qu’un cadeau, Alix ne lui voue aucun culte, se préoccupant seulement de sa propre apparence.

Traditions : Chaque fin de cyclum donne lieu aux festivités les plus appréciées des Gabriel. De grandes chasses à l’homme sont organisées en amont et le grand soir, les carcasses sont distribuées dans un grand banquet. La viande ayant perdue un peu de fraîcheur, l’effet curatif est moindre, mais tout de même bienfaisant. L’afflux de viande plonge les Gabriel dans une sorte de transe qui les rend particulièrement vicieux et affamés. Plus tard dans la soirée, la reine n’hésite pas à s’enfermer en compagnie de ses favoris pour passer une nuit de festivités prolongées. Alix a voulu ses évènements pour que son peuple puisse se nourrir au moins une fois par Cyclum, afin qu’ils ne prennent pas l’apparence tant redoutée par la reine et lui fasse honte. Les punitions ne sont pas levées pour autant et manquent à l’appel les Gabriel enfermés, souvent en état de décomposition avancée, mais capable d’entendre les cris de liesse de leurs frères et sœurs à l’extérieur qui percent entre les murs de pierre et de bois du manoir.


III.     Position en Eleris


Lieu de vie : Les Gabriel vivent cachés dans le manoir qu’Alix a fait construire par ses sujets il y a plusieurs décennies déjà, fortement inspiré de l’architecture de Lorde-Gian d’où vient la reine. Il se trouve à l’abri des regards dans une sorte de grotte sous une des cascades présentes dans les hauteurs d’Izefrid.

Reine : Alix Gabriel



Carte de la contrée :


Position de force en Eleris : Les cannibales ont toujours fait peur. C’est ainsi que les Gabriel, perdus dans les monts d’Izefrid, ne sont guère dérangés par les autres populations qui n’ont ni l’envie, ni la volonté de les trouver et de les tuer. Les seuls à venir les traquer au pied des hauteurs ou près des villages sont quelques fanatiques qui sont bien souvent tués ou entraînés contre leur volonté dans ce qui deviendra leur nouvelle famille. L’alliance nouée avec les Supérieurs leur donne aussi une force dissuasive supplémentaire.

Alliances : Très peu concernés par ce qui peut se passer “dans le monde d’en bas”, les Gabriel n’ont pas eu de contacts réguliers avec les autres races. Un pacte a toutefois été conclu avec les Supérieurs de Misengris qui, en échange de leur promesse de ne plus attaquer ces derniers, en reçoivent les prisonniers humains pour leurs besoins cannibales. On sait donc que les plus vieux Gabriel sont exclusivement Supérieurs, le peuple ne se nourrissant dorénavant plus que d’Humains ou d’Héritiers livrés ou chassés. Les deux races, bien que préférant éviter le contact l’une avec l’autre, en restent néanmoins proches dans les intérêts politiques.

Ennemis : Exilés du monde par leur repli en Izefrid, les Gabriel n’ont pas eu le temps de se faire de réels ennemis. Si l’on oublie les fanatiques humains qui viennent les traquer, les Gabriel restent une nation calme et paisible, qui ne sort de son perchoir souterrain qu’en de rares occasions, notamment pour chercher les tributs que leur offrent les  Supérieurs.
De bonne compagnie et assez raffinés, ils évitent du mieux qu’ils le peuvent le contact avec les Etementa - vivants non loin de ces derniers -, créatures barbares et dépourvues d’intellect selon l’opinion d’Alix.
Revenir en haut Aller en bas
http://eleris.forumgratuit.org
 
Description de la Lignée des Gabriel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
» Description RP
» RP - Règles !! et Description
» [Soirée Level Up] Description et explication, et recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dimension parallèle :: Recueil des Races eleriennes-
Sauter vers: