AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arcana Memoria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shemrïe Da'Xian

avatar

Localisation : Lorde-Gian
Messages : 166

MessageSujet: Arcana Memoria   Mer 27 Mar - 11:16

 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  Un blanc éclatant  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ 


Tu viens te blottir en tremblant auprès de ta mère, enfouissant ton visage contre sa peau chaleureuse pour ne plus voir les éclairs qui zèbrent furieusement le ciel. Elle ne dormait pas mais ta venue la ramène au présent, dans votre petite maison délabrée, et elle t’enveloppe de ses bras pour te garder du froid, de la peur qui te guettent. De toutes tes forces tu fermes les paupières pour contenir tes larmes et repousser le cauchemar. Du haut de tes six ans, jamais tu n’as vu un orage d’une telle violence s’abattre sur ton univers, ce village perdu aux pieds d’Izefrid qui t’a vu naître et grandir. La foudre et le tonnerre déchirent la nuit et le silence qui te bercent d’habitude, faisant rouler le chaos sur les contreforts des montagnes. Cette colère céleste qui semble ne pas avoir de fin te terrifie. Et si c’était ainsi que le monde finissait ?

Mais peu à peu, tu as moins peur. Ta mère est là, ses mains caressent tes cheveux, sa voix si douce couvre les cris de l’orage, son cœur bat tout contre ta joue et tu sais que tu ne risques rien. Même les fantômes du soir et les caprices de Serer sont impuissants contre la tendresse de celle qui t’a donné le jour et qui t’élève seule dans cette étroite chaumière valant tous les palais d’Eleris. Il suffit qu’elle te prenne dans ses bras pour que le mépris des villageois, les insultes et les pierres que te lancent leurs enfants et qui te font tant pleurer deviennent insignifiants et lointains. Elle est le socle de ton monde et ton royaume tout entier tient dans les plis de sa robe. Cette femme éternelle que tous appellent sorcière…


 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ 


Dernière édition par Shemrïe Da'Xian le Sam 27 Juil - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shemrïe Da'Xian

avatar

Localisation : Lorde-Gian
Messages : 166

MessageSujet: Re: Arcana Memoria   Jeu 16 Mai - 9:58

 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  Vert, froid et humide  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ 

« Hé, la Souillon ! Tu ramasses des crapauds pour la Sorcière ? »

Tu frémis, mais tu ne te retournes pas. Tu reconnais cette voix et celles qui la suivent et tu sais que le plus simple est encore de les ignorer. Même si leurs mots te brûlent, ce ne sont rien de plus que des mots, il suffit de ne pas les écouter pour qu’ils perdent de leur pouvoir. Tu les laisses donc cracher leur venin et te concentres sur les rhizomes d’iris des marais dont ta mère a besoin. L’eau froide sur tes petites mains…

« Hé, Souillon ! Dis-nous un peu qui est ton père. Allez vas-y, dis-nous où il est. »
Ces mots-là te heurtent avec une telle force que tu ne peux ne pas les entendre. Tu sais bien qu’il ne faudrait pas mais tu ne peux pas rester sans réagir. Alors tu te retournes avec colère et, dans un sifflement rageur, tu brandis comme une arme le serpent que tu viens de saisir dans les flots transparents de la rivière. Les garnements, effrayés par la bête dont tu imites le cri, s’enfuient en hurlant. Si tu tends l’oreille, tu peux discerner ce qui sera bientôt ton nouveau surnom, bien plus dangereux que l’ancien : la Serpente. Mais pour l’instant tu n’en as cure. Malheureuse soudain, tu reposes l’inoffensive couleuvre dans l’herbe mouillée et caresses ses écailles lisses du bout de tes doigts. Tous savent bien que tu ne peux pas répondre à cette question, que personne ne le peux. Tu penses juste que tu dois beaucoup lui ressembler car tu n’as ni les boucles rousses, ni les iris d’émeraude de ta mère. Même elle ne t’en a jamais rien dit, sinon qu’il était parti avant même ta venue au monde parce que vous le détourniez de sa voie toutes les deux, selon ses propres mots. Tu as entendu toute la tristesse et la rancœur dans ses paroles et tu n’as plus jamais demandé à savoir. Dans ton cœur d’enfant s’était gravée une douloureuse certitude, celle qu’il était parti à cause de toi et qu’il n’avait même pas voulu te voir tant tu avais été une erreur. Depuis ce jour, le nom de père te lacère le cœur à chaque fois que tu l’entends.

Mais ce n’est pas grave. Bientôt, tu te saisis de tes plants d’iris et prends le chemin du retour vers la chaumière pleine de chaleur où t’attend ta mère. Tant qu’elle est à tes côtés, peu importe ce que l’on peut te dire pour t’abattre. Tant qu’elle est là pour t’aimer et sécher tes larmes, alors tu n’as nul besoin de père…


Dernière édition par Shemrïe Da'Xian le Sam 27 Juil - 19:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shemrïe Da'Xian

avatar

Localisation : Lorde-Gian
Messages : 166

MessageSujet: Re: Arcana Memoria   Sam 27 Juil - 19:15

 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  Jaune comme un jour de sable terne  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ 
Petite fille aux yeux d’étoiles, tu traverses le village la tête haute vers la boulangerie, sans savoir encore que ce jour sera différent des autres. On te regarde durement. Pour la troisième année de suite, la récolte est mauvaise, le gel d’Izefrid plus dur, les troupeaux s’amaigrissent et les Etementa prélèvent impitoyablement leur tribut parmi les bêtes et les hommes. Cela fait des semaines qu’il n’a pas plu. Tu sais que tous vous accusent, ta mère et toi, d’être responsables de ces revers du sort. Tu sens l’animosité sur ton passage et ton ventre se noue mais tu continues ton chemin. Tu es courageuse… la haine s’abat sur toi sans trop que tu ne saches comment cela commence. Peut-être lorsque la boulangère refuse de te vendre du pain, ou que la bande d’enfants qui te suit en te lançant des cailloux t’appelle Serpente, Souillon, Sorcière, et que tu finis par répondre. Pour la première fois, tu choisis d’élever la voix et de faire entendre que tu n’es pas ce qu’ils disent. Petite fille chargée d’infortune, ta vaillance est digne des plus grands héros mais cette flamme nouvelle qui t’anime suffit à embraser la folie du village entier.

Ils viennent, t’encerclent et te piègent pour pouvoir t’accuser de tous les maux. La peur te prend car tu n’as qu’onze ans et la lueur de haine que tu vois sur tous leurs visages et dans leur unique regard annonce de terribles choses. Au fur et à mesure que leur colère s’enflamme et ravage leur raison, la violence des mots devient celle des coups. Aussi terrifiée que stupéfaite, tu peines tellement à comprendre ce qui t’arrives que tu ne te défends presque pas lorsqu’ils te poussent, te giflent, te jettent à genoux, arrachent le haut de ta robe et te maintiennent si fort que leurs mains laisseront des marques violacées sur ta peau pendant des semaines. Ce n’est que lorsque le premier coup de fouet mord sauvagement ton dos en t’arrachant un cri que tu prends conscience que plus aucun des villageois que tu pensais connaître n’est là. Par un affreux sortilège, il n’y a plus qu’une horde de bêtes assoiffées de sang qui réclame ta mort pour apaiser sa violence. Tu réalises enfin… et tu te mets à hurler. A chaque coup de fouet qui fustige ta peau, fouaille ta chair, répand ton sang, tu hurles de douleur, tu implores en vain leur pitié, tu appelles ta mère à l’aide. Celle qui t’a donné la vie et t’as toujours protégée contre toutes les malédictions du monde…


Dernière édition par Shemrïe Da'Xian le Mer 14 Aoû - 16:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shemrïe Da'Xian

avatar

Localisation : Lorde-Gian
Messages : 166

MessageSujet: Re: Arcana Memoria   Mer 14 Aoû - 16:36

 ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬  Rouge  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ 
Et ta mère t’entend. Tu ne sais comment elle parvient jusqu’à toi car tu nages déjà dans un brouillard sanglant où chacun de tes nerfs est à vif lorsqu’elle arrive. Tu perçois juste un vague changement dans la clameur haineuse qui bourdonne tout autour, puis ses bras qui te saisissent et t’enveloppent de son parfum d’amour. Un éclair de lumière blanche obscurcit un bref instant ta vision, puis tout cesse. Le silence devient soudain si opaque qu’il en est assourdissant et dans le voile de douleur qui pèse sur tes yeux, tu reconnais bientôt ta maison. Lorsque tu sens ses mains tremblantes qui te survolent pour nettoyer tes plaies, les recouvrir de consoude et de bandages alors qu’elle pleure de rage face à cette barbarie, tu comprends que ta mère s’est servie de son pouvoir. Celui qui lui permet d’aller d’un endroit à un autre en un battement de cils et qui t’amusait tant quand tu étais petite. Celui qui lui a valu ce nom infâmant de Sorcière après la trahison d’Argan, alors que sa connaissance des herbes sauvait et sauve toujours bien des gens. Elle prend soin de toi, mais bientôt elle entend les villageois qui s’approchent dangereusement, armés de leur haine, de leurs fourches et de leurs torches pour se rassasier. Face à cette menace qui gronde, elle profite de ta torpeur pour t’envelopper dans une de ses robes, te prend dans ses bras et sors de la maison par une fenêtre pour aller te cacher parmi les décombres de l’ancienne soue à cochons. Là, au milieu des pierres poussiéreuses et des rongeurs affolés, elle saisit ton visage et y dépose un dernier baiser débordant de larmes. Même hébétée comme tu l’es, tu reconnais cet adieu qui ne dit pas son nom et tu veux te dégager de la robe pour la retenir. Mais elle te repousse et s’en va, sans que tu ne puisses savoir où. A cet instant, la douleur qui te lacère au moindre souffle et la fièvre qui commence à te suffoquer ont raison de tes forces et tu sombres dans les ténèbres.

C’est une odeur de fumée et de brûlé qui te réveille, sans que tu puisses savoir combien de temps tu es restée inconsciente. Malgré tes plaies lancinantes et le sang qui colle le tissu à ta peau, tu t’affoles en sentant ta gorge aride à cause de la sécheresse brûlante de l’air. Ton esprit te crie que tout cela n’est pas normal, qu’il se passe quelque chose de terrible et tu luttes de toutes tes maigres forces pour repousser l’épuisement de tes membres alourdis. Lorsque tu parviens à gagner le seuil des décombres en serrant les dents, tu découvres votre maison, votre petit palais étroit et rassurant dévoré par les flammes. Leur chaleur te brûle le visage et aveugle tes yeux grands ouverts. Là encore, tu ne comprends pas… jusqu’à ce que le bourdonnement dans tes oreilles s’estompe et laisse les hurlements de ta mère parvenir jusqu’à toi. Le choc est tel que tu crois avoir reçu un nouveau coup de fouet. Ta mère est là… dans ce brasier…

Tes yeux se remplissent de larmes qui sèchent aussitôt, ton souffle se meurt, ton cœur explose. Elle est le socle de ton monde et ton royaume tout entier tient dans les plis de sa robe. C’est donc ainsi que le monde prend fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arcana Memoria   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arcana Memoria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arcana Heart / Arcana Heart Full (pcb)
» Lord Of Arcana : La Démo
» Arcana Heart 3 LOVE MAX!!!!!
» Arcana Heart 3
» Arcana Hearts 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dimension parallèle :: ~ Écrits personnels-
Sauter vers: