AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Intrigueuse et intriguée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ana Khatula
Girouette mystique
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Intrigueuse et intriguée   Sam 13 Juil - 19:33


Y'a pas de raison. Non, il n'y a aucune raison pour que seuls les nobles aient accès gratuit au château.

Ou peut-être que si... Je n'ai jamais eu l'occasion de voir une cour, mais ce regroupement de gens qui se disent de noble sang doit procurer un spectacle non dépourvu d'humour. Et c'est pourquoi, bondissant de toit en caisse et d'auvent en toit dans les rues de Lorde-Gian, je me dirige vers les jardins du château royal, actuellement sous une forme de chat. Je sens que je vais rire.


L'ennui. C'était l'ennui qui avait poussé Ana à partir chercher distraction dans les milieux dits les plus raffinés. Elle en avait assez vu des ports, des bateaux sur le départ, des pêcheurs braillards et des marchands goguenards. Elle était en quête de quelque chose de nouveau, dans un sursaut d'énergie qui rompait avec son apathie et sa flemme habituelles. Elle était en quête d'amusement. Et peut-être, finalement, de compagnie pour elle, être solitaire depuis toujours et qui se complaisait dans sa solitude. Si longtemps seule parmi tous ces peuples liés par l'amour ou le sang ; des liens qu'elle ne comprenait pas et qu'elle doutait un jour de comprendre. Et là était une nouvelle raison de se rendre à la Cour : comprendre. D'un pas tranquille et souple, sans accorder un regard à la population qui se pressait dans la rue, le Chat trottina jusqu'à la falaise sur laquelle le château était édifié, comme dans un défi à la pesanteur et aux vents marins. Il était difficile d'accéder à l'intérieur du château autrement que par la voie normale, à savoir la passerelle, l'allée large qui conduisait à l'entrée principale. L'honneur de pénétrer dans l'édifice n'était pas accordé à tout le monde ; une quantité tout à fait raisonnable de nobles et courtisans s'y pressait, parmi lesquels il n'était pas si aisé de se cacher. Mais qui refuserait à un simple chat le passage ?

La Féline continua tranquillement son chemin, comme si elle-même était une héritière de noble naissance. Quelle absurdité, la noblesse. Ces êtres ont l'exécrable habitude de tout trier. Trier en classes, en races... Comme si un bébé, par sa naissance, était infiniment supérieur à un autre. Ainsi raisonnait-elle, presque parvenue à l'intérieur de l'enceinte, lorsqu'un garde eut la mauvaise idée de l'attraper par la peau du cou ; ce même garde qui avait tenté de l'effrayer par des gestes et des sifflements sans qu'Ana y accordât attention. Et à présent, le voilà qui semblait vouloir la jeter au loin ! Il la regarda tout aussi méchamment qu'elle-même le faisait, avec les mots suivants sur les lèvres :

« Il n'y a pas de place pour un sale chat des rues comme toi, ici. »

Eeeh voilà, encore ce désir compulsif de catégoriser. Rendue extrêmement furieuse par l'insulte (elle était absolument propre, le poil doux et brillant), Ana projeta une patte griffue sur le visage du garde, qui la lâcha de douleur et d'étonnement. Sans attendre plus, la Gardienne s'empressa de bondir à l'intérieur des murs du château et de disparaître. Elle ne pensait plus à la réprimande de la Reine Faunen qui risquait de tomber si elle ne montrait pas plus de prudence avec les peuples étrangers. Longeant l'enceinte, Ana se laissa guider par l'odeur des écuries. Elle n'aimait pas particulièrement les bêtes stupides qu'étaient les chevaux, mais c'était de loin l'odeur la plus naturelle qu'elle percevait parmi tous les parfums régnant. C'est ainsi que, dans l'ombre des murs, Ana parvint aux jardins. Eux non plus n'étaient pas si naturels, mais mis en forme avec un soin visiblement très poussé. Evitant le gros des nobles qui bavardaient avec légèreté, la Féline alla se caler à l'ombre, au pied d'un banc, et admira le spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
http://fanthaisa-rpg.pro-forums.fr/
Dame Valentine no Courcel

avatar

Localisation : Lorde-Gian
Messages : 10

MessageSujet: Re: Intrigueuse et intriguée   Mar 13 Aoû - 12:15

Et ça blablate, et ça papote, et ça tergiverse. Rien n'est plus agaçant que le bal pathétique des nobliaux insipides ne cherchant rien d'autre que de tuer le temps qu'il leur est accordé en surplus. Les discussions insipides t'agacent, n'est-ce pas, petite Valentine? Alors pourquoi viens-tu dans les jardins? Ah oui, tu aimes les fleurs. Non pas parce qu'elles sont jolies et qu'elle sentent bon, non tu n'es pas ce genre de femme Valentine, toi, tu aimes les fleurs parce qu'elles ne parlent pas, et accessoirement, certaines font d'excellents poisons, Il serait mentir que de dire que tu ne viens que pour les fleurs, Petite Peste, car parmi les babillages incessants des autochtones du jardin, il peut arriver d'obtenir quelques informations intéressantes, voire même utiles. Il te faudra faire preuve de patience petite Valentine, mais ça, tu en as à revendre.

Alors tu déambules dans les allées du jardin, un pas, puis un autre, lentement, tout en prêtant une oreille attentive au monde qui t'entoures, avec pour seule compagnie, la fragrance des arches sur lesquelles grimpent des rosiers parfaitement entretenus. Les différentes conversations se mélangent dans ton esprit, «...le pain du boulanger... , …. baignade au lac … , … nouvelle tenue ... » non, décidément, aujourd'hui n'est pas une bonne journée pour aller à la pêche aux informations jeune Vipère,

Qu'à cela ne tienne, tu profitera donc de cette ballade au jardin pour te baigner dans la douce chaleur de l'astre solaire. Encadré par des myosotis et des hibiscus, tu jettes ton dévolu sur un banc de bois au pied duquel semblait dormir un svelte chat noir. Tu aimes bien les chats, n'est-ce pas petite Valentine, contrairement à beaucoup d'autres animaux, ils sont silencieux et indépendants.

Combien de temps es-tu restée là, sur ce banc, à caresser de temps à autre la présence féline au pied du banc ? Tu ne saurais le dire, et puis de toute façon, tu t'en moques, aucun de tes plans sordides nécessitant ta toute particulière attention aujourd'hui. Mais le hasard fait bien les choses, Toute Petite, alors que tu avais abandonné l'idée de recueillir de précieuses informations, ces dernières virent à toi sans que tu les cherches. Selon les dires, l'échoppe d'un des grands marchands d'étoffe de Lorde-Gian avait été consumé par les flammes, et que sa fortune serait partie en fumée avec ladite boutique. S'il ne trouvait pas rapidement un moyen de retrouver ses finances, il perdrait l'oreille attentive des Grands de ce monde. Voilà qui était fort intéressant. Il ne resterait plus qu'à déterminer la marche à suivre. Soutenir le marchand d'étoffe et se faire un précieux allié, ou tenter de prendre sa place ? Tout cela mérite réflexion ,n'est-ce pas petite Valentine ?
Revenir en haut Aller en bas
Ana Khatula
Girouette mystique
avatar

Messages : 59

MessageSujet: Re: Intrigueuse et intriguée   Dim 8 Sep - 15:52


Visiblement, sale garde, j'ai plus de place ici que tu ne le pensais. Je parie que tu n'es jamais allé bien loin dans le château, n'est-ce pas ? Aha, tu vois qu'être un chat, c'est mieux. Pas besoin de s'embarrasser de fanfreluches et on est bien accueilli quand même.
En effet, une femme, d'ailleurs plutôt jolie, s'était mise à caresser Ana, qui ronronnait machinalement. Cette jeune fille était visiblement différente des autres « nobles », très occupés à discuter de choses sans intérêt, à épuiser leur souffle pour chasser le silence. En fait, ils étaient plus à plaindre qu'autre chose, ils ne connaissaient rien de la vie, et leurs préoccupations se résumaient à des rapprochements sociaux et politiques. Alors que la vie, c'était la nature, les plantes, les chats... Pour certains, il y avait aussi les amis et la famille, mais la conception de ces deux sphères ici était visiblement très altérée : ce n'était pas à la cour qu'Ana allait apprendre ce genre de choses. Et cette fille assise sur le banc, elle les écoutait, comme la Féline le faisait. Restait à savoir si oui ou non elle pensait la même chose, et si oui, ce qu'elle faisait là, à regarder les fleurs. Était-elle à la recherche d'une information en particulier ? Ana s'ennuyait tellement au milieu de tous ces bavardages inutiles qui l'avaient fait rire une trentaine de secondes, puis qui l'avaient déçue... C'était fade et transparent-verdâtre. Elle s'ennuyait, or dans ces cas-là, elle se focalisait toujours sur les gens qui sortaient du lot. Et cette jeune femme qui aimait les chats avait l'air d'être de ces gens-là.

Puis, elle se sentit vaguement coupable. Elle s'apprêtait à se rapprocher encore une fois d'un être d'un autre peuple... Elle allait donc devoir reprendre sa forme humaine. Elle se leva en un bond vif et coula entre les doigts de la noble pour disparaître entre les buissons taillés du jardin, cherchant l'un de ces coins stupides aménagés pour les amoureux ou les personnes à la recherche de discrétion. Elle monta sur un arbre, et prit forme humaine, perchée sur une branche basse. Elle se demanda vaguement si c'était une bonne idée. Après tout, elle allait débarquer au milieu de cette cour en robes et pierreries, elle-même vêtue d'une simple tunique blanche se mariant avec ses cheveux. On allait la prendre pour une paysanne et la chasser. Ou bien on pourrait la prendre pour une servante... Dans tous les cas, Ana devait tenter quelque chose. De toute façon, maintenant, elle avait assimilé l'odeur de la fille, et elle pourrait toujours la retrouver plus tard. Elle se laissa donc tomber à terre, ses souliers faisant un bruit sourd contre la pelouse, et retourna auprès du banc, d'où la jeune femme paraissait sur le point de se lever. Discrètement, faisant oublier sa présence comme elle savait si bien le faire, Ana s'assit en souplesse sur le banc, juste à côté de la noble. Elle la fixa de ses yeux, qui avaient pris la dominante verte de l'endroit, se demandant quelle approche tenter. Elle avait toujours été plutôt directe, mais la dernière fois, sa proie lui avait filé entre les mains sans lui donner plus d'informations.

Alors comment commencer ? Spontanément, Ana dit d'une voix mesurée qui se fondait dans le brouhaha ambiant suraigu :

« Bonjour. Je vous ai aperçue tout à l'heure, vous avez l'air de bien aimer les chats. »
C'était une affirmation plus qu'autre chose, et cela énerva la Féline. Voilà qu'elle se mettait à dire des choses inutiles ! Car c'était parfaitement inutile de gaspiller sa salive à dire quelque chose que l'une comme l'autre savait déjà.


[Désolée du temps d'attente, j'avais pas vu que tu avais répondu... pardon!]
Revenir en haut Aller en bas
http://fanthaisa-rpg.pro-forums.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrigueuse et intriguée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrigueuse et intriguée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un intrigué à la grotte.
» Ztitus est intrigué et à besoin de vos lumières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Château-
Sauter vers: