AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description "La jolie Misengris"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eyeha Norken
Princesse de Lorde-Gian
avatar

Localisation : Château de Lorde-Gian
Messages : 788

MessageSujet: Description "La jolie Misengris"   Jeu 25 Oct - 22:50

« La jolie Misengris », Sud dynamique de la cité.

Le sud de Misengris est communément appelé « La Jolie Misengris » à cause des différentes architectures qui règnent dans ces quartiers. Le port et les quartiers artisans fonctionnent de pair avec les commerces et marchés non-loin, tout comme les écoles et les Guildes en synergie avec la caserne qui recrute nombre de soldats dans les écoles martiales. C’est un quartier dynamique et où il fait bon vivre, où l’activité y est incessante, de jour comme de nuit.

Caserne et Prison


La Caserne de Misengris est probablement le plus grand bâtiment de la cité. A la surface se trouvent les immenses salles du guet de Misengris, où les officiers veillent à la surveillance de la cité, et, en temps de guerre, à la planification des offensives. D’une hauteur vertigineuse, le plafond s’ouvre sur de nombreuses fenêtres rondes qui illuminent la caserne le long des couloirs. L’impression d’immensité est terrible. Les ponts qui enjambent les prisons situées au niveau du dessous sont aussi larges que les plus grandes rues de la cité. Toute une partie du bâtiment est d’ailleurs située sous terre afin qu’il ne prenne trop de place. Les grandes arches et les pierres noires contrastent avec les statues érigées en divers endroits pour rappeler à tous la puissance des Supérieurs.

De grandes salles sont présentes pour l’entraînement quotidien des soldats, la perfection de l’usage des armes et également leur lieu de vie, chambres et réfectoire.
Au niveau inférieur se trouvent donc les prisons. Un large couloir central laisse les cellules s’imbriquer dans les hauts murs qui peuvent parfois contenir jusqu’à quatre geôles sur toute leur hauteur dont l’accès est garantis par de fins escaliers collés aux murs et à des passerelles le long de la pierre.

Ecoles et Guildes


Les écoles martiales ont un rôle prépondérant pour la jeunesse Supérieure. Tous les enfants y vont un jour pour s’entrainer au combat, et certains y effectuent un service armé leur donnant accès aux professions militaires et à un avenir certainement prestigieux. Le futur de Misengris y est assuré, la jeunesse armée faisant la fierté des Supérieurs qui jugent le fait d’entrer dans cette école comme un honneur immense. Les grandes salles possèdent de nombreux mannequins d’entrainement et sont toujours très hautes de plafonds avec des fenêtres laissant de larges halos lumineux éclairer les salles de bois. Les maîtres d’armes sont des vétérans de diverses guerres à la sagesse respectueuse et au savoir martial infini. Ils apprennent à leurs élèves le maniement d’armes aussi variées que les épées, les lances, les arcs ou encore les masses d’arme.


Juxtaposée à l’académie militaire se trouve la Grande Ecole des Arts de Misengris. Peuplée en grande partie de femmes dont les voies militaires sont pour le plus souvent bouchées, y sont instruis la peinture, l’architecture, les arts, les sciences et les lettres. Moins prestigieuse que son consœur, l’école des arts donne tout de même une éducation et forme les artistes de la cité, qui assureront la relève architecturale, décorative et savante de la cité. Faite en grande partie de pierre, l’école est décorée des travaux des anciens élèves qui imprègnent leur marque à l’école par leurs sculptures ou leurs tableaux.

Commerces et marchés


Les commerces de Misengris et ses grands marchés prennent une place importante dans les quartiers sud de la cité. Toujours bondé, ce quartier renferme les divers revendeurs de la ville, proposant sur leurs étales fruits, légumes, gibiers, poissons, métaux, armes et armures, herbes et autres ressources. La foule épaisse qui s’y déplace laisse nombre de pickpocket naviguer au fil des courants des clients qui dérobent sans vergogne les bourses des acheteurs ou les étals des vendeurs. Les nombreux appels des vendeurs à entrer dans leurs commerces et les bruyants marchandages créent un brouhaha indescriptible. Ce bruit ne rebute personne et n’est que le gage du dynamisme de Misengris. Mais sa position, à l’ombre de la cité, créée de nombreux courant d’air et ne laisse que rarement le soleil percer. Ainsi, ce quartier reste froid et sombre à tout moment de la journée.

Quartier Artisan


Encore un peu plus au sud de Misengris se trouve le Quartier artisan. Ici sont vendus les objets de tous les jours. Les vêtements ont une place importante dans ce quartier et les échoppes vendant tissus ou ensembles d’habits sont fréquents et se vouent une concurrence sans merci. De nombreux clients viennent chaque jour y faire leurs emplettes, la bonne humeur et l’animation créant une atmosphère bon enfant et vivante. Les hautes maisons à colombage donnent au lieu une atmosphère particulière et joyeuse. La fumée des petites industries toutes proches s’échappe par de hautes cheminées et vient enfumer le ciel souvent gris dû à la cavité de la contrée. On entend aisément les sirènes du port non loin du quartier, et l’arrivée d’un nouveau navire marchand donne lieu à des scènes de liesse, les marchands partant au port pour y acheter les matières premières nécessaires à leur affaire.

Port de la cité


Le quartier du port est le quartier le plus au sud de Misengris, tout proche d’un confluent marécageux. Les pirates sont nombreux à accoster ici et leurs tapages sont contés dans toute la contrée, mais ces derniers font allégrement tourner les commerces, notamment les auberges, où ils dilapident leurs trésors gagnés en mer. Ces derniers larguent leurs amarres aux côtés des navires de l’armée navale de Misengris. Imposants mais pas aussi redoutables que la Marine de Lorde-Gian, le port militaire garanti à la cité une puissance navale conséquente et une force de dissuasion importante. Les bâtiments, de nombreuses auberges et tavernes en particuliers, datent de temps anciens mais leur architecture vieillotte participe au cachet de ce quartier où il fait bon vivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://eleris.forumgratuit.org
 
Description "La jolie Misengris"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de Kii - Panda terre lvl 143 - Jiva
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions
» Description RP
» RP - Règles !! et Description
» [Soirée Level Up] Description et explication, et recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: "La jolie Misengris", quartier dynamique de la cité-
Sauter vers: